Vendredi 24 février 2012 5 24 /02 /Fév /2012 14:49

Voila quelques semaines que les toiles d’araignées feignent d’envahir notre donjon. Certains extrémistes du style médiéval pourraient trouver du charme à cet élément de décor. Il n’est pourtant pas dans notre intention d’adopter ce style. Le froid et la fatigue qui s’accumulent en cette fin d’hiver sont les seuls responsables de cet état.

 

Heureusement eliope poursuit Maitresse Nath de ses assiduités et profite d’un regain d’énergie de notre part pour nous faire une proposition de rencontre que Maitresse Nath décide d’accepter.

 

Nous voilà donc tous les trois réunis pour une soirée qui s’annonce intense. Maitresse Nath est rapidement inspirée et nous nous retrouvons tous les deux à ses pieds. Pour débuter la soirée, Maitresse Nath nous propose un jeu de son invention. Un concours, celui qui se pluggera le plus vite aura le droit à ses faveurs. Nous cherchons à  équilibrer nos chances en prenant deux plugs identiques. Il se trouve que nous disposons tous les deux de la même collection.

 

SS1.JPG

 

C’est le plus gros des trois qui servira à nous départager. 3….2…1..0… et là, eliope bat un nouveau record de vitesse !. Mais comment fait-il ? Il s’est enfilé ça comme on met une lettre à la poste, sans une grimace, rien, impassible… Même en le suivant de près, je dois bien m’avouer vaincu.

 

Maitresse Nath après m’avoir accroché des poids aux tétons, me relègue donc au rang de photographe, et décide de récompenser notre ami à qui elle offre ses pieds. Il profite bien de sa première récompense et prend beaucoup de plaisir à embrasser, lécher les pieds de Maitresse Nath.

SS2-copie-1.JPG

 

Celle-ci semble très satisfaite de son comportement et lui ordonne rapidement de prendre position sur le banc. Maitresse Nath commence rapidement à expérimenter différents jouets, et constate comme moi la souplesse de ce soumis à qui rien ne sera épargné.

SS3.JPG

 

 

 

C’est après avoir donné beaucoup de plaisir à notre invité que Maitresse Nath se rappelle de moi et me pousse sur le banc. Je sens rapidement un gros gode rentrer en moi. Puis le va et vient s’accélère. Encore une fois la sensation me submerge et je ne peux pas retenir mes petits cris de salope en train de se faire défoncer. Mais Maitresse Nath à prévu quelque chose de beaucoup plus gros pour moi ce soir, le bras de notre invité. Je suis pris d’une vague de chaleur intense lorsqu’il est enfin en moi. Je suis pris comme une chienne et j’aime ça.

 

SS4.JPG

 

Maitresse Nath jubile, et je ne peux m’empêcher d’aimer son sourire dans ces circonstances. Pour me remettre les idées en place, je fus alors soumis à la roulette. Ce fut une découverte, finalement agréable, même si la sensation de se faire découper les couilles me laissa grimaçant. Pour remercier notre invité, elle lui offrira son champagne à la source ce soir là pendant que je devais rester immobile les yeux bandés.

 

J’aime lorsque ma Maitresse fait de moi sa salope. Les sensations que je ressens sont de plus en plus fortes.

 

Merci Maitresse de me tenir au creux de votre main.

Publié dans : Rencontres
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Catégories

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés