Samedi 30 avril 2011 6 30 /04 /Avr /2011 07:45

Pas de voiture rouge à bandes blanches dans cette histoire, mais un excellent souvenir à raconter. Vous vous demandez déjà dans quelle situation honteuse je me suis encore encore roulé ?

 

Cette histoire risque de sembler absolument banale à la plupart d'entre-vous, mais pour moi elle représente à la fois un début une fin et un début. Il y a plusieurs années que j'ai commencé à utiliser Internet pour me livrer à des jeux de domination par webcam. Un affreux petit secret, mais j’aime ressentir les frissons liés à l'ouverture de la caméra, sentir mon cœur s'emballer, trembler sous la promesse d'une séance virtuelle. Puis accepter de se déshabiller devant une personne inconnue, lui obéir, accepter ses insultes. Ouvrir son cul, se branler, et surtout être emporté par les mots, les expressions, les envies et la simple voix d'une inconnue (et oui pour ceux qui ont déjà pratiqué les femmes refusent à 90% d'ouvrir leur caméra dans cette situation). Ne montrer que ce qu'on veut, et toujours avoir la possibilité d'appuyer sur le bouton pour couper la conversation lorsque le contenu ne plait plus.

 

Ma maitresse est au courant de ces activités et leur accorde une réalité beaucoup plus importante que moi. Un sujet de désaccord régulier. Es-ce tromper ? Je vous laisse juger. Ma Maitresse même si elle est indulgente considère que oui.

 

Alors cette fois nous l’avons fait ensemble. A elle les images, et moi le son de sa voix, ses mots. Cette fois ci les règles ont changées, pas moyen de mentir, ou de se déconnecter si la séance n’est pas agréable. Mais j’ai enfin réussi à m’offrir à elle de cette manière. Une activité que je juge particulièrement honteuse et qu’il m’était jusqu’à présent impossible de pratiquer avec elle.

 

Maitresse, je sais que l’expérience vous a plut, et je vous assure que malgré la qualité sonore très médiocre, cela m’a plut. Allo Zebra 3 que dites-vous Maitresse…… Difficile de vous cacher que depuis 2 jours je bande comme un âne dès que je pense à vous.

 

Merci Maitresse, grâce à vous je ne ressentirai plus jamais l’envie de le faire avec personne que vous. J’espère qu’il y aura encore beaucoup d’autres séances de ce type, mais cette fois ci sous votre contrôle

 

Merci Maitresse, je vous aime.

Publié dans : Au fil de l'o
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Catégories

 
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés